SOS ! J’AI UN FIBROME ! (1)

Vous allez voir, Mam Gynéco va vous torcher ça en deux tours de cuillère à pot parce que, franchement, y’a pas de quoi en faire tout un fromage !

Et pour commencer, je vous propose un petit cours d’anatomie et de physiologie.

 

L’UTÉRUS

C’est un muscle, avec une cavité centrale dont les parois, tapissées d’un tissu appelé l’endomètre, se touchent.

Entre 40 et 50 ans, et ne rigolez pas les filles, vous y arriverez aussi un beau jour !

  • Votre utérus a tendance à prendre des joues : il peut passer par toutes les tailles d’agrumes, mandarine, orange, pamplemousse (qu’ils sont poètes, ces gynécos !) de manière tout-à-fait physiologique, normal, quoi !
  • Après la ménopause, gentiment, il rétrécit de nouveau !

 

BON, ET LE FIBROME C’EST QUOI, ALORS ?

 

Définition :

  • Le fibrome ou myome, c’est une tumeur BENIGNE, en général arrondie, développée aux dépends du myomètre
  • Un utérus myomateux est soit porteur de nombreux fibromes (un vrai sapin de Noël avec toutes ces boules !) ou son myomètre est globalement épaissi. Il peut parfois dépasser les bornes et Mam Gynéco a même un pote chirurgien qui en a sorti un de… 21 Kg !

Il y a plusieurs sortes de fibromes :

  • Le sous-séreux, loin de la cavité, accroché à l’extérieur de l’utérus, peut être king size, ne perturbe pas les règles
  • L’intra-mural, déforme votre utérus au point qu’il ressemble à Elephant Man avec des bosses partout, toutes les tailles sont dispo, du XS au XXL, pour les règles, ça dépend !
  • Le sous-muqueux, juste sous l’endomètre, parfois pas bien grand et souvent le plus c***** , car il est saignant +++ !

Trois points essentiels sur les fibromes :

  • Ils ne donnent JAMAIS de cancer
  • Ils ne posent problème que s’ils vous font saigner la rage ou sont énormes
  • Ils régressent à la ménopause

Et ça se soigne comment ?

Hé, hé, réponse la semaine prochaine !

 

ON RETIENT :

Capture d’écran 2013-09-09 à 16.07.59

  • Un fibrome n’est jamais méchant
  • Pas question de passer sous le bistouri avant d’avoir tout essayé contre les saignements
  • Plus on est près de la ménopause, plus ça vaut le coup d’attendre qu’il disparaisse tout seul ! Comme quoi, la ménopause ça peut aussi avoir de bons côtés !

[well]Prochain post : le traitement des fibromes[/well]

Mam Gynéco, mode d’emploi !

Sommaire

SOS ! OVAIRES POLYKYSTIQUES ! (2)

LES  FAUX  OMPK OU OMPK  A MINIMA

Là, il y en a un paquet d’entre vous qui va se reconnaître !

C’est parti pour le portrait-robot ! ( et on n’oublie pas que c’est une caricature et que dans la vraie vie chaque cas est particulier !)

C’est une jeune fille, qui a eu ses premières règles un peu plus tard que ses copines, elle n’est pas grosse, parfois même pas assez, plutôt cérébrale et un brin stressée. Elle a des règles irrégulières, souvent avec du retard. Côté peau, pas de pot (ouaf, la vanne au ras des pâquerettes !), l’acné ne l’a pas épargnée, idem pour les cheveux gras et le budget épilation est conséquent !

Evidemment, un médecin bien intentionné lui aura fait une écho et là, ô catastrophe, il y a des petits kystes sur les ovaires !

Eh bien, les filles, c’est juste NORMAL ! Même pas la peine de demander un bilan hormornal et encore moins de surveiller à l’écho ! C’est hyper fréquent et ça vous passera avec l’âge ! Si vraiment ça vous gêne, on veut bien vous donner la pilule et le problème est réglé ! D’ailleurs, il y a plein de filles qui, étant déjà sous pilule, ne sauront jamais que leurs ovaires étaient légèrement micropolykystiques et c’est tant mieux !

Malheureusement il arrive encore que lorsque toute apeurée la cocotte demande au toubib si c’est grave, il lui  réponde : « non, non, pas pour l’instant, mais quand vous voudrez des enfants… » Et cette petite phrase absolument assassine, tourne en boucle et revient à la surface  quand sonne l’heure des bébés !  Si à ce moment-là les cycles sont encore longs (35-40 jours) « nous afons les moyens dé fous vaire ofuler» ( prendre l’accent de l’officier allemand de la Kommandatur dans la Grande Vadrouille, mon film culte, vous l’aviez déjà remarqué, non ?)

Et pour vous rassurer tout-à-fait, je vous avoue que Mam Gynéco, quand elle était ado, avait elle aussi ses règles tous les tremblements de terre, puis toutes les éclipses de lune (c’est déjà plus fréquent par chez nous). Pour sa première fille, il lui aura même fallu quelques comprimés pour booster son ovulation. Mais alors pour les suivantes, avec super JL, réglée comme du papier à musique, grossesses sur commande, trop beau ! Et des comme ça, j’en a plein mes dossiers au cabinet !

Capture d’écran 2013-09-09 à 16.07.59

 

La semaine prochaine, on aborde un autre sujet avec lequel on fait aussi flipper inutilement des femmes, le fibrome

[well]Prochain post : SOS ! J’ai un fibrome ![/well]

Mam Gynéco, mode d’emploi !

Sommaire

SOS ! OVAIRES POLYKYSTIQUES ! (1)

J’en ai assez de voir des jeunes femmes complètement paniquées débouler dans mon cabinet parce qu’on leur a balancé qu’elles avaient des kystes sur les ovaires. Evidemment, elles se sont précipitées sur internet et ça leur en a encore rajouté une couche : « c’est grave et en plus j’aurai jamais d’enfants, bouhhhh ! ». Alors pour s’y retrouver, je vous propose deux posts : l’un sur les « vrais » ovaires micropolykystiques et l’autre sur les « faux », infiniment plus fréquents et carrément banals !

 

LES  VRAIS  OMPK OU SYNDROME DE STEIN-LEVENTHAL

 

Ça ressemble à quoi ce syndrome ?

Ce sont des femmes qui associent  une obésité morbide (pas juste des poignées d’amour !) et une spanioménorrhée (= cycles longs et irréguliers, donc des règles peu souvent ).

Elles présentent souvent des signes d’hyperandrogénie (acné, excès de pilosité) et du fait de leur surpoids, parfois déjà un début de syndrome métabolique (hypertension, diabète, cholestérol).

Waouh ! Avec tous ces nouveaux mots, vous allez bientôt pouvoir vous installer comme gynéco !

A l’échographie, ça ne loupe pas, on va trouver de gros ovaires avec de nombreux microkystes.

Le bilan hormonal est anormal et le résultat des courses, c’est que l’ovulation est loin d’être top !

Un seul conseil, si vous êtes dans ce cas : N’ATTENDEZ PAS si vous désirez une grossesse. Ne rajoutez pas le handicap de l’âge à celui de vos OMPK !

 

Ça se traite ?

Je ne vais pas vous détailler les traitements car cela va de la simple perte de poids (pas si simple en fait !) à la fécondation in vitro en passant par tous les modes de stimulation de l’ovulation.

 

ON RETIENT

En cas d’OMPK avérés

Capture d’écran 2013-09-09 à 16.07.59

 

 ne pas tarder à consulter si on veut un bébé

  perdre du poids  !

[well]Prochain post : les ompk « a minima »[/well]

Mam Gynéco, mode d’emploi !

Sommaire

 

 

 

 

 

 

 

SOS ! V’LA LES RAGNAGNAS ! (8)

SERVIETTE, TAMPON, CUP OU RIEN DU TOUT ?

Et pour finir en beauté un truc que je n’avais même pas imaginé le flux instinctif ou « free-flow-instinct »  

Kézako ?

Cela part du principe que tout comme on a appris bébé à se passer des couches et ne pas faire pipi au lit, on est capable de retenir le sang menstruel et l’évacuer à la demande aux toilettes. Visiblement, celles qui en font la promotion l’ont essayé et approuvé, c’est pourquoi je vous encourage à aller chercher plus d’infos sur internet y compris les forums (mais c’est exceptionnel !), afin de vous faire votre propre opinion ou expérience parce que pour moi, c’est trop tard, j’ai passé l‘âge …

 

Avantages et inconvénients

Du point de vue strictement gynécologique, il n’y a rien à redire si ce n’est qu’à mon avis certains périnés un peu ramollos vont avoir du mal à épargner leur pantalon blanc cet été  et leur literie toute l’année!

Sinon, que du bonheur : coût défiant toute concurrence, jamais de rupture de stock aucun impact écologique à condition … que ça marche !

 

Et pour la planète

C’est juste idéal, aucune réserve !

 

ON RETIENT :

Capture d’écran 2013-09-09 à 16.07.59

  • on  a toujours  le choix  de sa protection périodique

 

  • on privilégie celle qui se fera oublier en vous laissant toute liberté

 

  • on peut avoir une préoccupation écologique comme pour tous nos actes de la vie quotidienne

 

Fini les règles, ça nous a quand même occupées 2 mois ! Dans la même rubrique, je vous propose un post sur les ovaires micropolykystiques qui se manifestent justement par des troubles des règles

[well]Prochain post : les OMPK . Bonne semaine ![/well]

Mam Gynéco, mode d’emploi !

Sommaire